Virginie Trastour (F)

Née en 1971
Vit et travaille à Paris, France

Virginie Trastour est née en 1971 à Paris. Elle est diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris où elle vit actuellement.

Avec les dentelles et broderies qu’elle s’approprie, dans le registre de l’apparat et de la légèreté, Virginie Trastour parle de la fragilité des rapports humains, de l’aliénation par l’image, du désespoir, de la mort. Son travail est protéiforme, multiple, morcelé. L’artiste nous dit que l’histoire finit mal, et sans doute aussi qu’elle ne peut que mal débuter. Le noir est joyeusement présent dans son travail, cynique et partout. Il y a souvent un contenu tragique dans ses pièces ; derrière l’idée d’un divertissement (cérémonie, mariage, chanson d’amour, strip-tease...) se tient une représentation dramatique (accident, trahison, disparition...)

Les œuvres de l’artiste sont oniriques, tragiques, séduisantes, fortes et chargées de sens. Ce n’est pas anodin si son travail se nourrit de musique, de textes souvent empruntés à des chansons, qui, par transposition, basculent vers l’épitaphe. Les surfaces sur lesquelles sont appliquées ces mots, les objets sur lesquels elle intervient (os, arbre calciné, carcasse de moto…) sont là pour nous signifier la fuite inéluctable du temps. L’élaboration de ce récit dispersé, se crée par ces interprétations spectaculaires ou exubérantes...Il y a l’art et la mani ; ère de raconter une histoire, de la réserve à la provocation, pour mieux nous dire l’absurde et le vain, l’absence qui nous rejoint toujours.

¬ Biographie pdf