Jean-Marc Bustamante (F)

Né en 1952
Vit et travaille à Paris, France

Jean-Marc Bustamante est né à Toulouse en 1952. Il travaille et vit à Paris.
De ses premiers tableaux photographiques qui ont marqué l'avénement de ce medium dans le champ artistique, Jean-Marc Bustamante multiplie dans ses recherches des propositions visuelles innovantes. Il est très attaché à la manière dont le regard se place face à l'œuvre pour une perception mentale voire psychologique du monde.
Son vocabulaire emprunté aux spécificités de la photographie traverse les disciplines de la sculpture et de la peinture sur laquelle il concentre aujourd'hui ses efforts. Pour une nouvelle peinture à partir du dessin, qui constitue la matrice de chacune de ses œuvres, transformé et projeté, pour se dissoudre dans la couleur des encres, à la surface du support transparent qui le reçoit.
Il a représenté la France à la Biennale de Venise en 2003 et participé aux Documenta 8, 9, et 10.

------------------------------

"La présence ne renvoie qu’à elle-même, rien ne vous empêche de passer sans la voir, rien ne vous empêche d’y stationner." Jean-Marc Bustamante

L'artiste français Jean-Marc Bustamante naît en 1952 à Toulouse. Il s'adonne à la sculpture, la peinture et la photographie.
Jean-Marc Bustamante n’approche le monde de la photographie qu’à partir de 1973 auprès de Denis Brihat, puis devient l’assistant de William Klein en 1978. Il réalise alors ses premiers "Tableaux", photographies couleur de grand format de paysages dans la banlieue de Barcelone, sans caractère particulier et sans pittoresque, qui sont considérés comme les premières oeuvres marquantes de la photographie dans l'art contemporain.

En 1983, il rencontre le sculpteur Bernard Bazile avec lequel il collabore pendant trois ans, sous le nom de BazileBustamante.

Jean-Marc Bustamante expérimente également l'association entre photographie et sculpture sous forme d’installations.

A la limite du formel et de l’informel, il ne crée pas tant des "objets" qu’une atmosphère, le sentiment fugitif d’une absence, d’un inachèvement qui s’attache en permanence à son oeuvre.
Formé dans le milieu de la photographie traditionnelle, il reste toujours attentif à la qualité technique de ses images.

Son œuvre est une réflexion sur les formes issues de l'esthétique moderniste associée à une approche des relations de l'homme à son environnement.

En 2008-2009, le Musée des Arts Contemporains du Grand-Hornu, en Belgique, organise l'exposition "Le Grand Tour" de Jean-Marc Bustamante. Il ne s'agit pas à proprement parler d'une rétrospective de son oeuvre mais plutôt d'une reprise de son travail passé et récent.
Bustamante souhaite y faire découvrir le "mobile" de son Art. Dans ce but, il imagine dans l'espace du musée des configurations originales où coexistent les différents médiums qui ponctuent son itinéraire : la photographie, la peinture, la sculpture.
Les salles du musée sont imaginées comme de grands ensembles lumineux où les photographies, les sérigraphies sur plexiglas et les sculptures se répondent et conversent, chacune retenant quelque chose de celles qui l'entourent. La confrontation dans des espaces communs de pièces de différentes périodes vient renforcer l'unité de l'oeuvre qui se déroule sur plus d'une trentaine d'années.
Bustamante multiplie ici librement les différents points de vue, montrant un rapport singulier au monde où l'expérience visuelle sensible est première, et où il creuse tout à la fois les questions du lieu de l'oeuvre et de la profondeur des champs.

"Pour aller au-delà de l’image, tout en gardant le contact avec le réel, sans référence à une iconologie, à distance aussi d’une abstraction trop formaliste, il faut garder une grande ouverture sur le monde, au-delà d’un système de pensée, de travail, une perception juste du monde restituée avec la fantaisie et la gravité nécessaires." Jean-Marc Bustamante

¬ Biographie pdf+ http://ropac.net/artist/jean-marc-bustamante