Marie-Laure Cazin (F)

Née en 1969
Vit et travaille à Paris et Lille, France

Marie-Laure Cazin réalise des œuvres qui s’inscrivent au croisement de différents champs artistiques : photographie, spectacle vivant, cinéma, art numérique... Elle s’empare des technologies les plus innovantes
pour exprimer une vision de la réalité instable et incomplète, où le temps a comme des «absences».
Dans un univers parfois fantastique et énigmatique, elle met en scène des personnages qui suivent difficilement le fil de leurs désirs. Résolument narratives, les oeuvres portent cependant dans leur matière même et leur processus de fabrication les éclats de multiples déconstructions.
Le cinéma reste pour l’artiste un langage de référence, une synthèse parfaite et illusoire qu’elle bouscule en
créant des interactions inédites entre les différents éléments qui le constituent (interaction entre bande son,
texte, mouvement dans l’image, vitesse de l’image, colorimétrie, luminosité...).

Biographie
Née en 1969. Vit et travaille à Paris et Lille. Ses films ont été sélectionnés à de nombreux festivals comme Le Festival International de Locarno pour «les histoires de la tache 1» en 2003 et Artronika II (Bogota) en 2004, le 30e festival International de Sao Paolo en 2006 pour « Blossom, les histoires de la tache 2 » (catégorie court métrage) ainsi qu’au Festival Ars Numerica à Montbéliard en 2005... Ses œuvres ont été exposées dans de nombreux musées et galeries (Anton Weller, Paris - Deweer Art Gallery, Belgique, Fondation Ricard, Paris - Gegenwartskunst Museum, Bâle - Jeu de Paume, Paris...) et son spectacle « Tarentelle, les histoires de la tache 3 » ciné-concert interactif avec les musiciens Marc Perrone et Andrea Cera a été représenté à la Filature, scène nationale de Mulhouse en octobre 2009.
Diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris dans l’atelier d’Annette Messager, elle a étudié à la Jan van Eyck Akademie, programme post-diplôme pour artistes en résidence (Maastricht, Pays-Bas), puis au Fresnoy, Studio National des Arts Contemporains, Tourcoing, de 2002 à 2003, où elle a orienté sa recherche vers le cinéma et les nouvelles technologies.

+ www.marielaurecazin.net