Ernesto Cánovas (SP)

Né en 1971 à Barcelone, Espagne
Vit et travaille à Londres, Royaume Uni

Construite autour des thèmes et techniques déjà explorés dans ses précédentes séries d’œuvres, la pratique de l’artiste espagnol Ernesto Cánovas s’intéresse de nouveau à la connexion complexe entre les pratiques visuelles passées et actuelles. Il y entame un développement sur les relations entre la photographie, la peinture et la mémoire humaine. En utilisant une gamme de matériaux issue de l'imagerie trouvée, photographies de films et sources internet, les nouvelles œuvres présentées proposent des récits et des juxtapositions relevant de l'histoire de la toile peinte et du média photographique comme document visuel.

Travaillant dans l'espace entre abstraction et figuration, Cánovas crée un nouveau parallèle à l'intimité visuelle. Celui-ci nous demande de remettre en question nos propres présomptions sur la réalité et sur la fiction.

Les dernières œuvres d'Ernesto Cánovas, avec leurs références composites faites à l'histoire et à la culture populaire, rappellent les mots de l'écrivain et critique américaine Susan Sontag, qui a écrit dans son ouvrage le plus célèbre « Sur la photographie »:
« Ecrire sur la Photographie, c'est écrire sur le Monde ».

C'est particulièrement vrai lorsque l'on regarde ses nouveaux travaux, dans lesquels l'artiste fait usage de matériaux d'origines diverses. Dans ces œuvres, nous voyageons fugitivement à travers des scènes autrefois familières mais devenues inconnues, souvenirs flous mais pourtant tenaces. L´alternance entre un glamour certain et le langage visuel du quotidien nous rappelle le vacillement d'une bobine de film, chaque image étant contemplée de près et manipulée avec soin avant de
renaître.

En favorisant les surfaces en aluminium et plus récemment la céramique ou le bois, Cánovas amplifie la nature tangible de chaque pièce, lui donnant plus d'importance qu'une photographie imprimée sur papier et lui conférant en soi un statut d'objet d'art.

L'artiste utilise la puissance d'élévation et de distorsion de ses procédés et matériaux pour inviter le public à sonder au-delà de la surface brillante et lisse de l'aluminium.

L'enduit de résine, matériau suggérant l'absence de défaut et la perfection manufacturée contraste avec les variations subtiles de couleurs, de lumières et les finitions manuelles, faisant allusion aux tensions entre uniforme et unique, ainsi qu'aux notions de multiplicité dans l'art contemporain. Marquant un certain changement par rapport à ses références antérieures, le Pop Art et l'époque romantique, Ernesto Cánovas poursuit sa trajectoire artistique avec un vocabulaire qui lui est propre.

Extraits du texte de la galerie Halcyon Londres, exposition "overlapping view", Sept 2015

¬ Biographie pdf+ www.ernestocanovas.com